Les quatre sources de sens dans la vie

Le docteur Viktor Frankl est un neurologue, psychiatre, professeur de psychologie et survivant de l’Holocauste de renommée mondiale. Ayant perdu toute sa famille dans un camp de concentration, y compris sa femme enceinte, Frankl était très intéressé par la façon dont les individus affrontaient l’adversité. Il a découvert que ceux qui sont capables de trouver un sens à la souffrance ont les meilleurs résultats, et a finalement construit sa théorie de la nature humaine sur la notion que ce qui anime notre existence n’est pas la recherche du plaisir ou l’évitement de la douleur, mais la recherche d’un sens à la vie. Lorsque nous sommes capables de trouver un sens, en particulier dans la souffrance, nous sommes capables de résister aux situations les plus dévastatrices. Frankl décrit quatre sources principales à partir desquelles les individus dérivent un sens dans leur vie. Ils sont décrits ici. Si vous êtes intéressé par son travail, je vous encourage à lire son livre acclamé, « Découvrir un sens à sa vie (avec la logotherapie). »

1) HISTORIQUE – La vie en tant qu’héritage vivant: cela signifie trouver un sens à travers notre histoire personnelle, qu’il s’agisse de l’héritage qui nous a été transmis par les générations précédentes; c’est-à-dire comment nous avons grandi, notre culture, notre famille, même notre nom, l’héritage que nous vivons; c’est-à-dire les valeurs que nous vivons et, enfin, l’héritage que nous laisserons à notre décès. Cela pourrait être les leçons que nous souhaitons transmettre à nos enfants ou aux générations futures, et la façon dont nous souhaitons qu’on se souvienne.

2) ATTITUDINAL – Faire face aux limites de la vie: trouver un sens à la souffrance est peut-être l’expérience la plus puissante que nous puissions vivre. Pour Frankl, considérer son expérience dans les camps de concentration comme une recherche de terrain qu’il pourrait utiliser pour aider des milliers de personnes s’il y survivait, lui a permis de surmonter les horreurs qu’il a vécu. Cette source de sens s’agit de posséder une attitude qui nous donne la force, ou qui nous permet de transformer une tragédie personnelle en un triomphe personnel. Par exemple, un diagnostic de cancer peut attirer l’attention sur les choses qui importent le plus dans la vie, surtout si nous les avons négligées auparavant.

3) CRÉATIF – S’engager activement dans la vie: nous avons tendance à penser que la créativité est réservée aux artistes et aux poètes du monde, mais cela est faux. Chacun de nous a un potentiel créatif, que nous construisons des maisons, élevons des enfants, ou travaillons dans un bureau. Les sources créatives du sens demandent une implication active dans la vie à travers nos nombreux rôles et responsabilités. Pensez à vos rôles (ex. parent, artiste, employé, fille, fils, bénévole) ou à vos loisirs. Qu’aimez-vous faire ou créer qui pourrait vous apporter de la joie ou du sens dans votre vie?

4) EXPÉRIENTIEL – Se connecter avec la vie: enfin, la connexion avec la vie à travers nos expériences distingue les êtres humains des autres créatures vivantes qui habitent notre petite planète. Nous avons la capacité de profiter de la beauté de la nature, de l’humour, de nous engager dans diverses formes d’art, de musique, d’idées et de les partager avec les personnes que nous aimons. Nous avons la capacité de tomber en amour et de partager notre vie avec les autres par le biais des relations intimes et enrichissantes. Les sources de sens expérientielles proviennent de la connexion avec nous-mêmes, avec les autres, et avec la vie à travers sa beauté – à travers nos expériences.

 Je vous encourage à considérer lesquelles de ces sources résonne le plus avec vous. Quelles sont les choses qui colorent votre vie avec du sens? Nous sommes tous des individus uniques avec une histoire à raconter. Quelle est votre histoire ?