Choses importantes que vous devez savoir sur: la santé mentale

Par Hagit Malikin, Stagiaire à EPC

Le mois de mai est dédié à la sensibilisation de la santé mentale autour de l’Amérique du Nord. Au cours de ce mois, les défenseurs de la santé mentale conjuguent leurs efforts pour sensibiliser les gens à l’importance et à l’existence de la santé mentale. Cette année, Santé mentale Amérique célèbre sa 70e année en tant que défenseurs de cette cause importante et d’explorer des sujets plus profonds tels que la camaraderie d’animaux, la spiritualité, l’humour et beaucoup plus.

La santé mentale est composée de notre bien-être émotionnel, notre vie sociale et psychologiquement. Notre état de santé mentale nous aide et nous permet de combattre contre le stress, d’interagir avec les autres, et de faire la vie ou des choix quotidiens. La santé mentale est importante tout au long de notre vie et mérite donc une attention plus positives1.

Comment réduire la stigmatisation entourant la santé mentale? La première étape est d’être vocal et d’éduquer ceux qui nous entourent. Ensuite, nous passons à l’action. Notre société à besoin de l’aide pour comprendre ce que la santé mentale est, et sa ça prend du temps et de la compréhension.

Avant l’émergence d’un domaine de psychologie sur ses propres mérites, le domaine était basé en psychiatrie, où le traitement a été fourni par quelques personnes dans le domaine de la médecine. Le travail des psychologues a émergé pendant et après la première guerre mondiale, où de nombreux soldats ont lutté avec, ce que nous appelons aujourd’hui, le  trouble de stress post-traumatique2. Cela a créé une prise de conscience de la nécessité de prendre soin des états mentaux des gens plutôt que de se concentrer uniquement sur leur bien-être physique.

Aujourd’hui, le domaine de la psychologie et de la santé mentale continue à grandir. Plus d’enfants sont aidés, plus de parents ont accès à des ressources, ceux qui luttent intérieurement sont en mesure d’atteindre, et les entreprises commencent à incorporer des services psychologiques aux employés. Toutefois, il y a encore des aspects qui doivent être améliorés, tels que l’accessibilité et l’assurance. Je crois que, avec le temps, cela peut être réalisé aussi bien.

Bien qu’il soit important de sensibiliser les gens à la santé mentale et de créer un environnement d’acceptation, l’une des étapes les plus cruciales est de pouvoir nous écouter. Si chacun de nous se concentre sur notre propre santé mentale et ignore les voix qui nous entourent, nous allons faire un pas vers la défense de la santé mentale à notre façon. Le domaine de la psychologie a été créé pour une raison; il était nécessaire de comprendre et prendre soin de la santé mentale et santé émotionnelle. En d’autres termes, les gens savaient que quelque chose n’allait pas et ils avaient besoin de conseils et de soutien. Lorsque notre esprit ou le corps envoie des signaux pour l’aide, la seule personne qui sait ce qui est bon pour vous, c’est vous, et vous seulement.

L’une des plus grandes composantes de la santé mentale est l’auto-soin. L’auto-soin, c’est toi. Il s’agit de vous montrer de la compassion, de la gentillesse et soins. Ce n’est pas à confondre avec être égoïste. Sans prendre soin de vous d’abord, il n’y a aucun moyen de prendre soin de ceux qui vous
entourent.

Lorsque les exigences qui nous sont imposées dépassent nos capacités d’adaptation, il est très important d’agir et de demander de l’aide. La stigmatisation qui persiste autour de la santé mentale rend parfois très difficile de prendre le téléphone et d’appeler le bureau d’un psychologue. Cependant, avec des organisations telles que Santé mentale Amérique et Santé mentale jeunesse Canada, les gens commencent à voir la santé mentale une notre manière. Bien que ce ne soit pas parfait, des progrès sont en train d’émerger.

«Aller chez un(e) conseillèr(e) ou un(e) thérapeute quand vous vous sentez triste ou submergé devrait être aussi normal que d’aller chez le médecin quand vous avez la grippe. Mettons fin à la stigmatisation de la santé mentale»

                                                                                           – Anonyme

Références:
1. https://www.mentalhealth.gov/basics/what-is-mental-health
2. A History of Clinical Psychology as a Profession in America (and a Glimpse at Its Future). Ludy T. Benjamin, Jr. Annual Review of Clinical Psychology2005 1:1, 1-30
3. http://www.mentalhealthamerica.net/may
4. https://ymhc.ngo